Cela fait bien dix ans que Caribana n’a pas eu un temps aussi clément que ce weekend. Ce fut un soleil puissant et des 30° qui ont su régaler le public venu à la manifestation, qui jusqu’à présent subissait malheureusement des pluies et un soleil capricieux à chaque édition. Pour ce cru 2017, 33’000 festivaliers auront foulé le terrain de Crans-Près-Céligny, grâce à un Lin-Up éclectique qui a su incontestablement attirer la foule.
Mercredi soir, SOLD OUT ! Il fut difficile aux retardataires de trouver des billets en dernière minute. À l’affiche, les nerveux punk rockers de Sum 41, le talentueux et sensible Rag’n Bone Man et les métaleux d’Evanescence. Et si Sum 41 a su plaire en nous ramenant à notre tendre adolescence, celui qui a séduit le public venu en masse pour lui, c’est bien le jeune Rory Graham, alias Rag’n Bone Man. Du haut de ses trente-deux ans, le chanteur britannique est sacré Révélation britannique de l’année (2017), propulsé depuis l’année dernière grâce à son tube Human, succès international.

Autre soirée Sold Out vendredi soir. La jeunesse mise en avant, ce sont les petits prodiges français Klingande, Fakear et Kungs que le public est venu trouver pour danser sur leurs sons électros. Le plus jeune d’entre eux, Kungs, a tout juste vingt ans, et pourtant clôturait la soirée de façon prodigieuse, balançant tubes et beat enivrants.

Samedi soir, une foule en délire hurlait, chantait et dansait devant la grande scène, où Wyclef Jean, membre fondateur du célèbre groupe The Fugees, reprenait tubes sur tubes. Petit bain de foule en fin de concert pour finir sur une bonne note, le musicien aux origines haïtienne n’en voulait mettre fin au concert, prolongeant ainsi le plaisir. Puis la foule s’est précipiter à la scène du lac où l’incroyable, et jeune encore, Jérémy Souillart, alias Møme, allait clôturer la soirée avec une électro endiablante. Là encore, le public serait bien resté une bonne heure de plus pour profiter de sa musique percutante et dynamique.
Dimanche, ce n’est plus Cariba Kids uniquement. Petits et grands étaient présents sur le terrain du Caribana pour profiter du soleil, des jets d’eau et surtout de l’artiste phare du jour, Alvaro Soler. Le bel espagnol, âgé à peine de vingt-six ans, est le protégé de J-Lo, qui est tombée sous le charme du catalan et de ses sonorités latinos. Son tube El Mismo Sol, qui a plus de 141 millions de vues sur Youtube, l’a propulsé en haut des charts européennes depuis 2015. Son autre tube bien saisissant, Sofia, atteint lui plus de 358 millions de vue. Sa musique dansante et estivale qui nous rappelle nos plus beaux étés a fait de lui LA révélation de l’été. Et ce depuis deux ans !
Enfin, les rappeurs Bigflo et Oli mettaient fin à cette 27ème édition de Caribana avec un show dynamique et ensoleillé. Les deux frères originaires de Toulouse sont connus depuis 2015, où leur premier album La Cours des Grands fut certifié disque d’or moins de quatre mois après sa sortie. Cette année, ils livreront leur deuxième pépite La Vraie Vie, et leurs fans l’attendent avec impatience.

Bref, un Caribana 2017 réussi !