LP, l’artiste enfin sortie de l’ombre!

LP, c’est l’une des artistes à ne manquer sous aucun prétexte durant le Montreux Jazz Festival cette semaine ! La belle à la voix cassée et suave se présentera au LAB ce jeudi 6 juillet et saura séduire un public venu expressément découvrir celle dont le tube Lost on You la dévoilée au grand jour.

Qu’ont en commun Rihanna, Christina Aguilera, Rita Ora ou encore les Backstreet Boys ? La réponse n’est pas des plus évidentes, je vous l’accorde. Et pourtant, les faits sont là : c’est LP, Laura Pergolizzi de son vrai nom, qui a composé des tubes planétaires pour ces artistes. Oui ! Beautiful People d’Aguilera, c’est LP. Oui, Love will keep you up all night des Backstreet Boys, c’est elle aussi. Oui, Cheers de Rihanna également !

Bien qu’ayant sorti trois albums solo en vingt ans qui n’ont jamais eu le succès escompté, LP est donc plus connue pour avoir écrit des textes à succès pour autrui que pour ses propres chansons. Heart-Shaped Scar, sorti en 2001, Suburban Sprawl & Alcohol en 2004 et Forever For Now en 2014, tous ces albums sont passés sous silence et ont gardé l’américaine aux origines italiennes dans l’ombre. Pourtant, cette lady au look androgyne n’a jamais eu de cesse d’écrire et de réaliser sa musique, celle qui lui ressemble. Et voilà enfin le résultat escompté : Lost On You débarque en 2016, morceau issu de son EP Death Valley, et propulse l’artiste dans les tops des chartes du monde entier. Le disque devient alors un succès phénoménal.

À mi-chemin entre la pop, le rock et la folk, la puissance de sa voix, mélangée à une fragilité suave, surprend et séduit le public aisément. La femme de trente-six ans maintenant fait preuve d’un talent incontestable, de par sa voix, ses sifflements devenus sa signature ou encore par son instrument de taille qui ne la quitte jamais, son yukulélé. Ses textes, eux, évoquent avec une véracité touchante des histoires d’amour qui finissent mal, en général, comme sur Other People, ou encore le sujet tabou qu’est la dépression avec Muddy Waters, LE titre qui nous file une mélancolie ambiguë, tant les textes sont poignants que la mélodie envoûtante. No Witness redonne de l’énergie pour sa part, et on ne dit pas non.

Ce nouvel album de LP est l’assemblage des facettes de l’artiste qu’elle est, brut, sombre et authentique, et invite à divers univers et influences qui sauront toucher au plus profond de l’âme, toutes nos cordes sensibles.

By |2019-02-24T19:44:04+02:00juillet 5th, 2017|Musique|0 Comments

About the Author:

Journaliste de profession spécialisée en horlogerie, culture et gastronomie, je me consacre ici à faire découvrir les dernières nouveautés horlogères, mes coups de coeur littéraires, les artistes musicaux à ne pas rater ou encore mes découvertes culinaires.

Leave A Comment