Après les Nails Bar et autres lieux de services beauté rapides, voici venir le premier « Hair Dry Bar » prénommé Sixtus, en phase de prendre ses quartiers au centre-ville de Lausanne. Mais pour ce faire, les deux fondatrices doivent encore trouver un certain montant, afin d’atteindre l’objectif visé, via la plateforme de Crowdfunding We Make It.
Raffaella et Fabienne ont un rêve en commun : celui de devenir entrepreneuses, ensemble. Ainsi, après leurs diverses expériences professionnelles respectives, ses deux amies et anciennes collègues ont eu l’idée de suivre un concept à fort succès en Outre-Atlantique qui n’est autre que celui du Hair Dry Bar. « L’idée de proposer un salon de coiffure à la carte nous est venue suite à une visite d’un dry bar en Californie », explique Raffaella. « Nous avons adoré le concept de suite! Les coiffures et blow dry (brushing) sont très communs…Il était évident pour nous que ceci DEVAIT exister en Suisse. Surtout qu’à l’époque, nos grands-mamans allaient se faire coiffer une fois par semaine et nous trouvions que c’était un retour aux sources. Une évidence! »
Mais de quoi s’agit-il exactement ? Le principe est simple mesdames : se faire coiffer en 30 minutes, sur rendez-vous ou non, à un moindre coût, pour une occasion spécifique, une envie d’élégance particulière et originale ou pour nous sauver la mise, un jour où nos propres compétences refuseraient d’offrir un résultat convenable pour sortir de chez soi ! À noter : pas de coupes, pas de couleurs. Pour cela, faudra repasser ! Les prestations que nos deux magiciennes proposent sont tresses, chignons et brushing. À cela s’ajoutent sur demande maquillage et onglerie. Quant au prix, ils varient entre 15.- CHF et 270.- CHF.

Issus du monde de la coiffure ? « Pas du tout, nous nous appuyons sur les compétences de professionnels(elles) de la coiffure et construisons une équipe jusqu’à présent composée de personnalités créatives, expérimentées et par-dessus tout enthousiastes », révèle Raffaella. « Notre rencontre avec Valérie (#valeriehairstylist) nous a poussé à lancer notre campagne, et nous voilà dans une sacrée aventure ! ». Ainsi, le but est de vraiment mettre en avant les compétences des stylistes, ce qui est rare dans le domaine de la coiffure, et sur le long terme, d’avoir des professionnels (même de l’international) qui interviendront chez Sixtus, confie elle encore, avec optimisme.
Et pour faire la différence ? Raffaella et Fabienne désirent proposer un service rapide et innovant. Il s’agit de créer un espace où les femmes se font belles et où les enfants se font plaisir (ateliers coiffures, anniversaires, etc.).
Pour que Sixtus prenne vie toutefois, il sera nécessaire à Fabienne et Raffaella d’obtenir les fonds propres du projet par le biais d’une campagne de Crowndfunding lancée le 21 juin dernier, qui se terminera le 21 juillet prochain. 50’000.- CHF seront nécessaires. Pour les intéressés à soutenir le projet, les deux amies proposent des contreparties des plus intéressantes : allant du simple Sixtus « Coffee break » (seulement à 20 CHF), jusqu’au Sixtus Mécène (à 2000.- CHF), passant par Sixtus VIP (à 600.- CHF qui offre une coiffure par mois à 50% durant un an et une pose de vernis), le forfait « Air de famille » qui promet un moment agréable privilégié avec sa mère, ses sœurs et/ou nièces (pour 300.- CHF), ou encore le Sixtus « 6 tresses & 6 Cupcakes » (à 100.- CHF, en partenariat avec Royaume Melazic), il y en a pour tous les goûts.
Cela vous intéresse ? Vous trouverez sûrement de quoi satisfaire vos envies capillaires ici : https://wemakeit.com/projects/sixtus-lausanne-hair-dry-bar