Veggie Week, saison 2 !

(c) Christophe Michaud

De ces saisons qui nous rendent accros, la Veggie Week en fait partie. Née l’année dernière, elle a pour mission de mettre en lumière les créations végétariennes de grands chefs de restaurants à Genève, dans une optique de plaisir et de saveur.

Aussi bien pour les végétariens et végans que pour les carnivores et flexitariens, la Veggie Week répond à une demande en hausse constatée par un grand nombre de restaurateurs, et perceptible notamment sur les nombreux réseaux sociaux faisant la gloire du « healthyfood », « raw food », et bien sûr, du « veggie food ». Photographies alléchantes de plats sains et recettes « facile ET bon », les menus végétariens prennent du galon partout !

C’est ainsi qu’en 2017 vu le jour à Genève la Veggie Week. Pour cette deuxième édition, les organisateurs ont poussé plus loin les limites de l’événement ; deux semaines au lieu d’une, et participation d’un plus grand nombre de restaurants partenaires. « Nous avons constaté un succès indéniable lors de la première édition, et les restaurateurs nous ont fait une remarque très positive : leurs clients désiraient déguster leur plat végétarien au-delà de la semaine Veggie Week », explique Pamela Redaelli, directrice de PR & Co, l’agence en charge de l’événement. Ainsi, c’était d’une évidence indéniable de reconduire et prolonger la Veggie Week pour tous.

C’est dans cette optique non-militante, pour la découverte et le pur plaisir gustatif que The Swiss Diary s’est mise à la table du Loti, à La Réserve, pour déguster le menu végétarien concocter par leur nouveau chef français arrivé il y a trois mois, Emmanuel Soares. Chef voyageur qui a notamment appris de la gastronomie du Brésil, Maroc, Portugal, Ukraine, Russie et Maldive, il s’installe en Suisse pour proposer une gastronomie fraîche et authentique à La Réserve, dans l’un des plus beaux lieux du canton de Genève. Et à la question de savoir ce qu’il préfère travailler culinairement parlant pour cette Veggie Week, au vu de toutes ses expériences gastronomiques acquises aux quatre coins du globe, il répond sans hésitation « La glace ! ». Mais pourquoi donc cela ? « Car j’ai eu la chance d’apprendre à réaliser de la glace sans crème, sans lactose, grâce à de la pâte de coco et des fruits mixés. Le goût est exceptionnel, pour une qualité de produit final indéniable », révèle-t-il.

Emmanuel Soares
(c) Grégoire Gardette

Son menu de la Veggie Week reflète ainsi l’identité-même de La Réserve : excellence, originalité et chic assuré. On retrouve en entrée les « tomates anciennes, semoule au thym citron et milkshake végétal » ou la « salade de mangue et papaye verte, noix de cajou, nouilles de riz, tofu et vinaigrette menthe légèrement épicée ». De quoi s’ouvrir l’appétit comme il se doit dès le départ des festivités culinaires. En plat de résistance, « courgettes violons en cannelloni, chèvre frais et olives Kalamata, caviar d’aubergines et jus de tomates vertes » ou « légumes du sud et boulgour, artichaut poivrade en barigoule et mousse à l’huile d’argan ». Autant vous dire que les deux plats ont su séduire nos papilles, étant riches en goût bien que très épurés esthétiquement, la touche chic qui sied tant au lieu. Le sommelier n’a pas feint à ses devoirs, nous choisissant un Bordeaux qui s’accompagne à merveille à nos deux plats. Pour terminer les réjouissances sur une touche sucrée, au choix « Mille-feuille aux fraises et citron de Menton » ou sa fameuse « glace banane, fruits des bois et yaourt Bio à la noix de coco ». Comment résister ?

La Réserve nous a ainsi ravi de son menu Veggie Week dont les saveurs sont envoûtantes et élégantes. Une chose est certaine ; nous nous réjouissons d’ores et déjà de déguster le menu de la prochaine édition dédiée aux végétariens et végétaliens.

(c) Christophe Michaud

(c) Christophe Michaud

 

 

 

By |2018-06-27T10:44:00+02:00juin 7th, 2018|Restaurant|0 Comments

About the Author:

Journaliste de profession spécialisée en horlogerie, culture et gastronomie, je me consacre ici à faire découvrir les dernières nouveautés horlogères, mes coups de coeur littéraires, les artistes musicaux à ne pas rater ou encore mes découvertes culinaires.

Leave A Comment